En moyenne en France un foyer dépense 1552 € par an pour l’énergie. Cette somme est considérable, nous devons réduire notre consommation énergétique. Il est donc important de réaliser des audits énergétiques ou DPE dans chaque logement et chaque entreprise pour ensuite réaliser des rénovations. Un DPE d’un logement renseigne sur la consommation et le taux d’émission de gaz à effet de serre de votre logement. La réalisation du DPE d’un logement est obligatoire dans toutes les transactions immobilières.

L’audit énergétique

Tout d’abord, l’audit énergétique est nécessaire à effectuer avant un projet de rénovation énergétique. L’effectuer permet de décider des démarches à suivre afin d’économiser sur la facture énergétique du bâtiment.

En premier, lui, il est nécessaire d’effectuer un état des lieux. L’auditeur doit rassembler les informations sur la structure du bâtiment, les facteurs climatiques extérieurs et intérieurs, les installations énergétiques. Ces données permettent de créer une analyse énergétique préalable à la visite du site. Lors de la visite du site, l’auditeur certifié fait des mesures qui serviront après à analyser l’efficacité thermique du bâtiment. Un rapport est alors présenté et des solutions sont trouvées afin d’améliorer l’efficacité énergétique et faire la facture d’électricité, de fioul et de gaz.

Audit énergétique ou DPE

Le DPE d’un logement

Ensuite, le DPE (Diagnostic de Performance Energétique) est un document qui renseigne sur le niveau de consommation énergétique et le taux d’émission de gaz à effet de serre d’un logement (EGES), il est valable 10 ans. Il cherche à évaluer la quantité d’énergie et de gaz à effet de serre consommées ou dégagées par un logement.

Ce bilan permet d’en savoir davantage sur l’isolation de l’habitation, mais aussi ses matériaux, sa surface, son orientation, son impact environnemental… Il se base sur les caractéristiques du bâtiment et les équipements de chauffage, de refroidissement et de ventilation.

À quoi sert le DPE ?

Mais alors, à quoi sert le DPE ?

  • Faire des économies en réduisant la consommation d’énergie
  • Être au courant de l’impact environnemental de son logement
  • Rénover son logement pour être en norme

De plus, le DPE apporte des recommandations d’utilisation des équipements.

Sachez qu’en augmentant d’un niveau sur le DPE que ça soit pour la consommation énergétique ou le taux d’émission d’EGES, votre bien augmente sa valeur d’environ 5%.

Les acteurs du DPE

Le diagnostic de performance énergétique est une certification officielle et doit, à ce titre, être établi  par un professionnel. Ce professionnel doit être indépendant et satisfaire des critères de compétence. Les certifications sont fournies par des organismes accrédités par le Comité français d’accréditation (COFRAC). Et il existe 8000 professionnels certifiés en France, et seulement eux peuvent effectuer des DPE. Il existe un annuaire des diagnostiqueurs certifiés. Cet annuaire est mis à disposition par le ministère de l’énergie.


La loi entourant les DPE d’un logement

Le DPE doit être fourni lors de la vente d’un bien, logements et bâtiments dont le permis de construire est postérieur au 1e juillet 2007. Les bâtiments de plus de 1000 m2 doivent afficher un DPE, à quelques exceptions (lieu de cultes, monuments historiques, bâtiments non chauffés). La loi ELAN prévoit qu’à partir du 1er janvier 2021, le DPE n’a plus seulement une valeur indicative. Avant 2021, l’acquéreur ne pouvait se retourner contre le bailleur ou le propriétaire dans le cas d’un DPE erroné. Ainsi, une fraude sur son calcul sera illégale. Le DPE a une validité de 10 ans. Cette validité doit être respectée lors de l’achat ou la location de votre bien immobilier. Le DPE location n’est valable que pour une location et ne peut être utilisé lors d’une vente. Dans la même veine, un DPE vente n’est pas valide pour une location.

Une nouvelle loi en 2021

Enfin, la méthode de calcul du DPE fait l’objet de nombreuses critiques. En effet, le calcul du DPE ne reflète pas la réalité en ne prenant pas en compte des caractéristiques thermiques des bâtiments (inertie thermique des bâtiments, apports solaires gratuits). Face à ces nombreuses critiques, l’état a changé le mode de calcul du DPE qui se base seulement sur les caractéristiques du logement. Le calcul prend en compte l’isolation, le type de fenêtre et de chauffage, ainsi que d’autres paramètres. Ce nouveau calcul fait donc passer près de 800 000 logements dans la catégorie des passoires énergétique. A l’inverse, 800 000 logements sortent de cette catégorie.

Pour améliorer votre efficacité à moindre coût, consultez nos aides.

DPE

Laisser un commentaire