Il est de plus en plus courant de rénover son foyer pour réaliser des économies d’énergie. Au-delà des aides de l’État et la prise de conscience écologique, c’est bien les économies qui peuvent être réalisées qui attirent les français ! Laissez-nous vous dire combien et comment !

Avant de rénover

Pour optimiser les économies et ne pas faire de travaux inutiles, il est important de commencer par un diagnostic énergétique de votre logement. On repèrera les points faibles de l’habitation et on pourra y remédier lors de la rénovation.

Dans un second temps on peut se renseigner sur les différentes aides de l’état. Cela permettra de voir comment diminuer le coût des travaux. Si besoin un professionnel peut vous guider et vous conseiller.

Enfin il convient de choisir des artisans RGE de confiance pour éviter les malfaçons et les arnaque. Cela permettra de plus d’avoir un maximum de chance de toucher les aides de l’état.

Rénover efficacement pour réaliser des économies

Tout d’abord il convient d’isoler correctement le logement pour éviter les déperditions de chaleur. Ce sont ces travaux qui vont permettre d’économiser un maximum d’énergie. En effet, une fois votre logement correctement isolé vous aurez besoin de moins chauffer vos pièces pour un même confort.

Voici à titre indicatif les pertes d’énergies d’une maison :

rénover maison

On peut ensuite changer le système de chauffage pour passer à une énergie renouvelable, installer des panneaux solaires … Envisager une rénovation globale.

Mais combien économise-t-on réellement ?

On entend souvent des phrases du style « chaque année ils  économisent des milliers d’euros de chauffage », «  l’isolation de leur logement permettrait aux ménages d’économiser entre 600 et 1.400 euros par an, selon leurs revenus. »…mais est-ce vrai ?

D’abord il faut avouer que la rénovation de votre logement malgré les aides peut couter plusieurs centaines d’euros voir milliers d’euros. Cela dépend des travaux, l’état couvre presque entièrement certains travaux, d’autres restes à votre charge.

Ensuite, si une bonne isolation est réalisée votre logement devrait atteindre une consommation théorique de 129 kWh par mètre carré ce qui reviendrait à économiser 7,72 euros TTC aux mètres carrés en moyenne pour un logement précaire. C’est-à-dire environ 600 euros pour un logement de 80 mètres carrés. Pour des ménages non précaires, les gains peuvent être de deux à trois fois supérieurs !

Ceci dit, un gain énergétique théorique de 30% ne débouche pas nécessairement sur une baisse de 30% de la consommation réelle. Certains ménages qui se chauffaient moins avant préfèrent, une fois leur logement rénové, renoncer à une part des économies d’énergie une au profit de leur confort. Ainsi les gains pourraient être réduits à 5 euros par mètre carré pour un ménage précaire.

Une fois ces données en tête, il suffit d’envisager un calcul simple : voir au bout de combien de temps vos travaux sont rentables. C’est-à-dire de voir le nombre d’années pour que la somme des économies réalisées soit égale au prix des travaux. Souvent, il suffit de un à trois ans pour rembourser totalement les travaux. À partir de ce moment-là, toutes les économies réalisées vous seront entièrement profitables.

Globalement, tous les travaux de rénovation énergétique vous seront profitables si le diagnostic est bien fait !

Laisser un commentaire