isolation thermique extérieure

Le Ministère de la Transition écologique a donné des informations le 1er juillet à propos du dispositif CEE. On a à présent davantage de précision en ce qui concerne les conditions d’éligibilité à propos de l’isolation des murs par l’extérieur. De l’autre côté, MaPrimeRénov’ modifie aussi son aide pour l’isolation thermique par l’extérieur. L’aide financière serait à la baisse. Ces décisions sont menées pour lutter contre les fraudes récurrentes dans le cadre de la rénovation énergétique

L’isolation thermique extérieure de CEE

Tous les travaux d’isolation des murs par l’extérieur ne sont plus éligibles. Certaines conditions doivent être respecter comme celle d’appliquer un enduit à la fin des travaux. Il peut être du crépis ou tout autre type de revêtement. Aussi le parement de protection doit être réaliser dans sa totalité. Sans tout ça, vous ne pouvez pas bénéficier du dispositif Certificats d’Économie d’Énergie (CEE). Ces conditions ne sont pas juste un embêtement, mais contribue pour l’environnement. Car ces actions permettent à ce que la rénovation énergétique soit plus durable et plus performante.

Pour être au courant voici la lettre de ministère de la Tansition écologique : la lettre d’information sur les CEE.
 

L’isolation thermique extérieure de MaPrimeRénov’

L’Anah veut se débarrasser des nombreuses fraudes qui ont lieu dans le domaine de l’isolation thermique extérieur. Pour cela, à partir du 15 juillet l’aide diminue passant de :  Dès le 15 juillet, le montant de l’aide pour ces travaux est passé de :

  • 100 €/m2 à 75 €/m2 pour les ménages très modestes.
  • 75 €/m2 à 60 €/m2 pour les ménages modestes.


De plus pour durcir leur volonté, l’Anah limite à 100 m2 la surface des murs à isoler. Si votre surface est supérieure, vous ne pourrez pas bénéficier de l’aide. Par contre vous pouvez rester serein, car la prime concernant les autres types de rénovation énergétique ne sont pas modifiés.

Laisser un commentaire