De plus en plus de Français rêvent d’une vie plus déconnectée et plus proche de la Nature. L’épisode pandémique a poussé beaucoup de français à remettre en cause leur choix de vie. Une vie plus déconnectée est possible ! Pour bien se lancer dans ce voyage, vous devez savoir comment produire votre électricité dans une maison autonome.

Une maison autonome, qu’est ce que c’est ?

Une maison autonome n’est pas connectée au gaz, à l’électricité et même à l’eau courante. C’est un bâtiment totalement indépendant. Plusieurs moyens existent afin de subvenir aux besoins de occupants. En particulier, on peut récupérer l’eau de pluie ou creuser un puit pour ses besoins en eau, installer des panneaux solaires pour l’électricité, et mettre un chauffage au bois dans son logement. Ces maisons sont situées dans des endroits qui n’ont pas accès aux réseaux d’eau et d’électricité.

Produire son électricité

Sans électricité, pas de confort moderne et souvent pas de possibilité d’accès à internet. Sécuriser son apport en électricité grâce à des solutions fiables et durables est primordial. Faire de l’autoconsommation a aussi l’avantage de vous faire beaucoup économiser ! Deux solutions existent : installer une éolienne ou des panneaux solaires.

Maison autonomie : produire son électricité
Installer une éolienne

Avant d’installer une éolienne, il vous faut déjà mesurer le vent que celle-ci captera, afin de la dimensionner correctement. Attention aussi aux lois architecturales de votre commune, elle a peut-être interdit les éoliennes ! Enfin, pour l’installation de l’éolienne, vous devez engager des travaux très lourds de coulage de béton pour le socle, puis assembler et monter l’éolienne. Ces travaux sont en général déconseillés pour les particuliers.

Maison autonomie : produire son électricité
Installer des panneaux solaires

C’est la solution la plus économique et la plus rentable. Grâce aux nombreuses aides de l’état, vous pouvez installer un grand nombre de panneaux solaires pour un investissement limité. On estime qu’en 7 ou 8 ans, vous pouvez rentabiliser votre achat. Peu importe votre région, le solaire sera rentable pour vous, même si vous habitez en Bretagne ou dans le Nord. Les démarches sont rapides et simples, au contraire de l’éolienne qui nécessite de nombreux travaux.

Adapter sa consommation d’électricité dans sa maison autonome

Afin d’être parfaitement autonome, il faut souvent renoncer à certains conforts. Une machine à laver, par exemple, est très énergivore. De plus, comme il n’y a pas de soleil dans la nuit, vous devez limiter vos usages dans cette période. De même, votre production hivernale est bien inférieur à celle estivale, alors il faut adapter votre consommation en fonction de votre production. Attention aussi à ne pas surdimensionner votre installation solaire, car produire trop d’électricité peut endommager votre système (si vous n’êtes pas raccordé au réseau). Si vous voulez bénéficier d’une autonomie complète, il faut aussi installer un système de stockage, qui est coûteux et doit être renouvelé toutes les quelques années.

Tout ces freins peuvent sembler insurmontables, mais il ne faut pas oublier que vous pouvez être plus autonome, sans toutefois l’être totalement. Vous devrez sûrement acheter de la nourriture, du matériel, et dépendre de la production des autres d’une façon ou d’une autre. En tout cas, vous pouvez devenir plus autonomes en électricité assez facilement, avec ou sans raccord au réseau national. La production d’électricité solaire en France augmente rapidement, ne ratez pas le train !

D’autres besoins à satisfaire

Pour remplir les besoins de chauffage, il faut déjà avoir une très bonne isolation. Il y a plusieurs moyens de réaliser son isolation : par l’extérieur ou l’intérieur, avec des matériaux naturels ou non. Beaucoup de matériaux écologiques existent : fibre de bois, laine d’animaux, chanvre. Une bonne ventilation est aussi nécessaire dans une maison autonome. Pensez aussi à sécuriser votre approvisionnement en eau, à l’aide d’un puit, point d’eau, ou en récupérant la pluie.

Dans tout les cas, entamer une aventure vers plus d’autonomie est possible mais difficile. Mais de tous ceux qui l’ont tenté, peu regrettent leur choix. Alors lancez vous !

Laisser un commentaire